On estime à 3% de la population française (ce chiffre à doublé en 10 ans et augmente encore) présentant des allergies aux chats, en faites vous partie ? Est ce que vos yeux coulent et vous grattent ? Présentez vous souvent des symptômes d’asthmes ? Des plaques rouges ?…la liste est longue.

Tout d’abord, sachez que contrairement à la croyance populaire, ce ne sont pas les poils qui diffuse la molécule allergène (protéine fel d1) mais principalement la salive et l’urine. Donc adoptez un chat sphynx ne changera strictement rien, contrairement à ce que disent les vétérinaires et les animaleries (je les adorent mais ils n’ont pas la science infuse). Voir ici la race la moins allergène.

En dehors des traitements de désensibilisation (qui peuvent être une très bonne solution, d’ailleurs il y aura apparemment très prochainement un nouveau traitement qui s’avère très prometteur), vous pouvez mettre en place des réflexes « simples » qui limiteront les symptômes allergiques.

voici la liste :

Interdire l’accès à votre chambre : Vous passer 1/3 de votre temps dans votre chambre donc si vous êtes allergique aux chats, on comprend facilement la pertinence de ce conseil. Pour tenir éloigner votre chat de votre chambre, je vous conseille d’utiliser un Spray répulsif automatique, c’est un répulsif leger pour chat () que vous placer dans votre chambre. Totalement inoffensif pour vous et votre chat, c’est très efficace et éloignera votre chat de votre chambre.

Lavez plus souvent la litière : La protéine fel d1, l’allergène responsable de vos allergies se retrouve en très grande quantité dans la litière du chat car elle est très concentrée dans son urine. Essayez également de placer la litière dans un endroit que vous fréquentez très peu (pas facile je sais), attention tout de même à ne pas induire de stress à votre chat. Choisissez également une litière de qualité qui absorbe efficacement (Celle ci est très bien). N’hésitez pas à porter un masque quand vous nettoyer la litière afin d’éviter de respirer les allergènes.

Interdire l’accès au canapé : Spécialement pour les canapés en tissu qui vont facilement absorber et retenir la salive du chat. Un spray fera encore très bien l’affaire (comme celui-ci).

Passez l’aspirateur : Être allergique aux chats implique des efforts, passez l’aspirateur très régulièrement en est un (pour moi en tout cas). Insistez bien sur les tapis et même le canapé en tissu. Achetez des sacs qui retienne les allergènes (oui oui ça existe), ça fait la différence sur le moyen terme.

Faites vous examinez : On ne sait jamais, vous croyez être allergique aux chats alors qu’en fait la source de touts vos réactions allergiques vient d’une autre source. Un exemple : Vous supportez très bien votre chat en hiver mais quand vient le printemps, les symptômes reviennent. Vous pensez donc que vous êtes allergique aux chats alors que c’est tout simplement le pollen que votre chat ramène de l’extérieur qui vous incommode. Consultez un allergologue, c’est remboursez par la sécu.

Utilisez des anti-allergènes : Oui oui ça existe, sanytol vend un spray anti allergène très efficace pour les personnes allergique aux chats que vous diffusez sur les tapis, canapés et tout les objets susceptible de retenir les allergènes que votre chats produit. (Acheter le spray anti allergène)

brossez votre chat : Même si comme je vous l’ai expliqué plus tôt dans l’article les poils ne contiennent pas les allergènes, le chat est un animal très hygiénique et effectue sa toilette plusieurs fois par jour en se léchant, et va donc disperser les protéines fel d1 un peu partout sur ses poils. Le brosser (en portant un masque) éliminera une partie des allergènes. Voir brosse MIU color sur Amazon.

Envisagez un traitement : Plus ou moins efficace selon les personnes, le traitement demande un investissement long et fastidieux. En gros, vous devez avoir une piqure par semaine pendant 6mois, puis une piqure tout les mois pendant 3 à 5 ans. Certains ne vont plus du tout être allergique aux chats et seront complètement immunisés, d’autres devront subir des piqures toute leur vie, et d’autres ne verront aucune différence. Avant de subir ce traitement, prenez bien en compte tout les inconvénients et sachez que des vétérinaires travaillent constamment sur ce problème (facilement compréhensible étant donnée le potentiel commercial), et qu’un nouveau traitement (bien moins lourd) devrait bientôt être commercialisé.

=> Même si la meilleur solution quand vous êtes allergique aux chats est de vous en séparez, appliquez ces conseils et vous devriez voir une différence sur le moyen long terme. La cohabitation est difficile mais possible, ne perdez pas espoir. Si vous êtes allergique aux chats et que vous envisagez tout de même d’en adoptez un, sachez que le chat sibérien est considéré comme « hypo-allergène » par rapport aux autres races, et que vous aurez moins de réactions allergiques avec cette race.

[ratings]